Vivre une présence fraternelle à tous… avec Habitat et Humanisme

Il y a quelques années HABITAT et HUMANISME a lancé un appel à la
famille franciscaine pour qu’une fraternité de 3 sœurs franciscaines assure une
présence toute simple, à La palombe, au milieu de résidentes accueillies en vue
d’une réinsertion sociale.
C’est ainsi qu’en 2012, 3 Petites Sœurs de Saint François sont arrivées pour
former cette fraternité.
Les débuts ont été faits d’itinérance car la Palombe était en travaux. Comme Saint
François nous avons vécu plusieurs mois en « pèlerins et étrangers » à Villiers le
Morhier, puis Epernon avant de pouvoir complètement nous installer à la Palombe.
Que vous dire de notre vie à la Palombe ? C’est une vie toute simple dans
l’ordinaire des jours. Mais dans le quotidien le plus banal, Dieu prends corps
chaque jour, si nous lui prêtons nos mains, nos yeux, nos oreilles, nos cœurs pour
regarder, écouter, accueillir, aimer ceux qu’Il met sur nos routes.

Dans ce milieu labouré par les rudesses de la vie, où sont accueillies des personnes
fragilisées par ce qu’elles ont traversé comme épreuve nous sommes témoins de
gestes tout simples qui sont mille raisons d’espérer !
Comme par exemple :
• Ces services échangés entre Résidentes.
• Ces enfants venus aider l’une de nous à ramasser l’herbe de la pelouse, et les
mamans, dépassant leurs difficultés, heureuses de voir leurs enfants œuvrer ensemble.
• Ce repas partagé organisé par un résident, repas qui a rassemblé les personnes
autour d’un moment convivial où chacun a pu participer.

• Ce sont encore les anciens Résident -e- s qui reviennent nous dire bonjour.
• Ce sont aussi ces bénévoles qui se donnent à fond avec patience et compétence
et qui continuent à croire et espérer, même au plus noir de la nuit.
• Cette Résidente qui au fond de la « galère » trouve l’énergie de rebondir et
ainsi redonne du tonus aux autres.

Souvent dans la prière, dans notre oratoire, au cœur de la Palombe, nous avons
déposé au Seigneur, les situations, les personnes en difficultés que nous
rencontrions ; quand nous les sentions démunies, déroutées, nous savions que Lui
pourrait œuvrer …même à travers des portes verrouillées.

Aujourd’hui est venu le temps du départ. Nous sommes envoyées vers d’autres
horizons.Nous sommes appelées à vivre dans d’autres fraternités mais c’est au service d’un
même appel.

Nous rendons grâce pour ces années passées à la Palombe. Et nous invoquons l’Esprit Saint pour que nos vies
soient dans le monde d’aujourd’hui, des vies toujours plus ajustées à l’Evangile,
pour qu’elles prennent avec le Christ « forme d’Evangile ». Notre prière continuera d’accompagner toutes les personnes rencontrées ici…

Hélène, Anne Marie et Monique

Laisser un commentaire