• Chantez, priez, célébrez le Seigneur… avec St François, à Lorient !

    « CHANTEZ,  PRIEZ, CELEBREZ LE SEIGNEUR » C’est ainsi que commença notre fête de St François, le jeudi 4 octobre à l’église de notre paroisse à Lorient.

    La famille Franciscaine, les amis et les paroissiens sont réunis pour prier les Laudes et participer à l’Eucharistie festive. Car avec  notre frère François nous rendons grâce à Dieu pour les 50 ans de vie  religieuse de MADO.  Ses nombreux amis (es) ont répondu présents  et ont été bien participant pour l’animation.  A l’offertoire Mado entourée de sa Fraternité redit son don à Dieu. L’ambiance de prière et de joie s’exprime bien par cette louange à Dieu chantée de tout cœur.  « TOI SEUL ES SAINT SEIGNEUR DIEU, TOI QUI FAIS DES MERVEILLES. »

    Mais la fête continue à midi dans une salle paroissiale, avec le repas partagée. 9 tables de 6 bien préparées et décorées par la fraternité séculière ne furent pas de trop, on a même dû rajouter des places pour pouvoir accueillir tout le monde, et les amis des jardins familiaux ne manquèrent pas  de venir entourer Mado.

    Chaque table portait le nom d’un lieu Franciscain et au cours du repas certains invités exprimèrent ce que ce  site représentait pour eux. La fête se termina avec le film du pèlerinage à Assise de la fraternité Francesco fait en 2016 avec Mado et Godeleine ; cette dernière s’était jointe à nous ce jour-là.

    La Fraternité de Lorient

  • La St François… d’Assise à Chelles

    Cette fête de St François, nous ne l’avons pas préparée seules… mais avec un petit groupe qui depuis un peu plus de deux ans chemine avec nous pour découvrir comment l’esprit de François d’Assise parle encore aujourd’hui et peut éclairer nos vies.

    Pour signifier notre mission de prière, une personne du groupe a suggéré de mettre devant l’autel des éléments de notre Oratoire. A l’accueil nous avons proposé un petit signet sur lequel chacun pouvait écrire une intention. Ces intentions ont été ramassées à l’offertoire et déposées à l’autel avant de rejoindre notre oratoire où nous continuons ainsi à prier en communion avec tous.

    Quelques membres du groupe ont eu envie de découvrir le pays natal de François et ont effectué en juin un pèlerinage sur les pas du « petit pauvre d’Assise ». Marcelline, Emile, Jéhanne et Serge ont fait un montage vidéo pour partager en images leurs découvertes. Chacun d’eux a exprimé comment ils avaient vécu et apprécié ce temps. Ensuite un partage a permis à quelques-uns de partager leur propre découverte d’Assise et de la vie de François. Ils ont donné envie à d’autres de le vivre.

    Nous avons terminé la soirée en partageant un petit buffet où chacun a apporté ses spécialités. Après avoir remercié tous les participants, nous leur avons distribué un petit feuillet rappelant les propositions de la fraternité : prière pour la paix, vêpres du lundi soir avant la messe, porte ouverte le mercredi après-midi.

    Nous rendons grâce pour tout ce vécu joyeux, fraternel, priant…

    Les Petites Sœurs de Chelles

    Contact : pssfchelles@free.fr            01 60 08 29 47

     

  • Angers : Une expérience d’Eglise

    Suite à une demande du Père Jean Quris, délégué épiscopal à la vie consacrée, j’ai eu la grâce et la joie de participer à la clôture de la démarche synodale de notre diocèse, le 14 avril : 300 délégués venant de tous les horizons du diocèse et de toutes les paroisses. Vingt d’entre nous représentaient la Vie Consacrée en ses diverses formes.

    Quelques flashs de cette rencontre qui m’ont marquée :

    J’ai perçu une Eglise :

    • engagée dans le monde,
    • attentive à ses questionnements,
    • soucieuse des plus fragiles,
    • ouverte aux nouveaux moyens de communication,
    • habitée par le désir de partager la « Bonne Nouvelle » à tous les chercheurs de sens.

    Côté animation, j’ai apprécié :

    • la façon démocratique de procéder,
    • la technique permettant au plus petit amendement de se voir inscrit de suite sur l’écran. Il y avait 48 proposions à voter et à améliorer !
    • l’attitude de notre Evêque, Monseigneur Delmas, qui a remercié pour le sérieux et le respect des débats,
    • les temps de prière qui aidaient à l’intériorisation et à la communion fraternelle.

    Les temps de pause m’ont donné l’occasion de belles rencontres :

    • Une étudiante portant un tee-shirt « Aumônerie U.C.O ». Elle me dit : « je suis ravie d’être là ! j’en suis à ma 3ème religion ! Mais cette fois, je crois que c’est la « bonne », et bientôt je compte partir dans la paroisse du Père René Luc à Montpellier ». Et l’on a évoqué Taizé…, des communautés nouvelles…
    • Une paroissienne de Saint Sylvain d’Anjou, maman de 4 enfants dont l’un vient de se marier à New-York, et l’autre à Mexico, les deux autres étant encore en Anjou ; elle me dit : « je vis avec un mari non croyant mais qui a toujours respecté ma foi et participé aux engagements religieux de nos enfants. Il est parti seul hier soir, faire à pieds le chemin de Compostelle. Peut-être que le Seigneur l’attend là-bas ! Je compte sur votre prière. »

    Au soir de cette journée, j’ai rendu grâce pour ce temps fort en Eglise, avec des chrétiens qui se sont mis à l’écoute de l’Esprit Saint, et veulent répondre à ses appels pour ce monde présent…

    Marie-Bernard David